Les indispensables pour de longs trajets avec bébé

Vous avez un long trajet en voiture de prévu avec votre petit bout d’chou? Comme tout parent, vous vous inquiétez au sujet de l’organisation. Que faut-il prévoir ? Est-ce que mon bébé va bien supporter le voyage ? Pas de panique ! Voici quelques astuces afin de planifier sereinement votre voyage.

La préparation du sac à langer

À partir du moment où l’on voyage avec un enfant, la préparation des bagages devient un vrai parcours du combattant ! Le sac à langer est bien évidemment l’outil essentiel, mais il faut sélectionner un minimum ce que vous y mettez si vous ne souhaitez pas voyager trop lourd. Et c’est là que le choix devient difficile.

Le nécessaire de toilette

Prévoyez quelques couches (avec un petit sachet pour y jeter les couches sales) ainsi que des lingettes nettoyantes. Vous pouvez éventuellement prévoir d’ajouter un matelas à langer de voyage, mais ce n’est pas indispensable car les stations service disposent d’une table à langer. Pensez à compléter le sac par une crème anti-rougeur et une tenue de rechange en cas de petit accident !

Le repas

Si votre bébé ne prend plus ou pas de lait maternel, préparez à l’avance son biberon. Toutes les stations service sont aujourd’hui équipées de micro-ondes, vous pourrez donc facilement le réchauffer. Vos lingettes, au contraire de votre chaise haute :),  vous seront utiles pour nettoyer bébé à la fois pendant et en dehors des repas. Et bien sûr, n’oubliez pas le biberon d’eau et le bavoir !

Les jeux

Essayez de limiter un maximum les jouets que vous emporterez avec vous. Prenez son doudou favori et sa tétine s’il en a une, cela suffit amplement. Il pourra tout à fait s’en contenter pendant le voyage ! Et s’il y a une petite crise de pleurs, prévoyez de mettre une petite musique douce, ou encore mieux, chantez, cela l’apaisera !

Le confort

Pensez à emmener une couverture (ou un plaid), à la fois pour couvrir votre bébé s’il a froid, mais aussi pour le protéger en la plaçant sur le matelas à langer de la station service – dans le cas où vous n’apporteriez pas votre propre matelas. Si votre bébé est malade, gardez bien évidemment une petite place pour ses médicaments.

Bien choisir son siège auto

 siege auto de bebeLe choix du siège auto n’est pas le plus facile. Aujourd’hui, il existe toute une panoplie de sièges sur le marché : pivotant, à inclinaison, avec ou sans bouclier… On s’y perd facilement !

Avant toute chose, sachez qu’il est fortement conseillé de laisser votre bébé dos à la route le plus longtemps possible, au moins jusqu’à ses deux ans (vous pouvez l’y laisser jusqu’à ses quatre ans). Cette position est beaucoup plus sécurisée ! Aucune excuse n’est valable pour le retourner avant ses deux ans : si votre enfant est malade en voiture, il le sera dans n’importe quelle position !

Pour cela, le siège auto pivotant est très pratique (détails ici) car vous pourrez l’utiliser dos à la route jusqu’à ce qu’il soit assez grand pour le retourner face à la route. Vous n’aurez donc pas besoin d’en changer le moment donné. De plus, il vous permettra d’installer votre bébé dans son siège sans vous contorsionner (votre dos vous dira merci) !

Sachez que tous les sièges auto commercialisés en France répondent aux normes ECE, mais tous ne se valent pas ! Pour vous aider à faire votre choix, les membres de l’ICRT (International Consumer Research and Testing) réalisent deux fois par an des tests selon plusieurs critères, permettant ensuite d’attribuer une note aux différents sièges auto.

Enfin, portez votre choix en fonction de votre véhicule et des différentes possibilités de fixation car toutes les voitures n’en sont pas forcément équipées. Pensez donc bien à vérifier que votre véhicule soit compatible.

S’adapter au rythme de son bébé

 Vous allez devoir planifier votre trajet en fonction de votre nourrisson. Ne vous mettez pas la pression et partez l’esprit tranquille !

Choisissez l’heure du départ

Dans la mesure du possible, essayez de vous organiser en fonction du sommeil de votre nourrisson. Plus il dort, plus vous serez tranquilles ! Partez très tôt le matin, avant la sieste, ou même en fin de journée si votre trajet n’est pas trop long. Si besoin, pourquoi ne pas couper le voyage en deux ?

Prévoyez des pauses

Inutile de prévoir un horaire d’arrivée, vous ne le respecterez pas ! Votre aurez  besoin de faire des pauses, à la fois pour nourrir votre enfant mais aussi pour le changer. N’hésitez pas à étudier votre itinéraire avant le départ et à consulter les aires d’autoroutes qui se trouvent sur votre trajet afin de planifier vos arrêts.

 

Voilà, vous avez désormais les clés en main pour prévoir votre trajet sereinement ! J’espère que cet article vous aura été utile. Bonne route !