Quels bijoux offrir au baptême de ma nièce ou mon neveu ?

Le baptême est un événement religieux et familial très important pour le bébé et sa famille. Il fait ses premiers pas dans le catholicisme, tandis que son parrain et sa marraine font le vœu de veiller sur lui.

baptême d'un bébé

La gourmette de baptême : le grand classique

La gourmette est la plus choisie pour les baptêmes. Elle est en or ou en argent. Cette qualité permet à la gourmette de durer des années.

Sur cette gourmette, faites graver le prénom du bébé et la date de son baptême. Certaines personnes préfèrent mettre la date de naissance, mais il est plus logique de rappeler la date de l’événement pour laquelle elle a été offerte.

Plusieurs types de mailles sont possibles. Vous pouvez en voir sur Trabbia Vuillermoz. Un bijoutier peut agrandir la gourmette, quand l’enfant grandit, en ajoutant quelques mailles. C’est une excellente chose pour conserver la gourmette le plus longtemps possible.

La chaîne de baptême, un complément de plus en plus fréquent

La chaîne de baptême n’est pas offerte à tous les coups comme l’est la gourmette. Cependant, on voit de plus en plus de parents ou de proches en choisir une.

L’idée est d’avoir une petite chaîne assortie à la gourmette. Les mailles sont très resserrées et les enfants ont ainsi moins le réflexe de les mâcher.

Il est d’ailleurs conseillé de les éviter sur un bébé qui est baptisé après quelques semaines seulement. Entre ses gestes brusques et naïfs, et les salissures que l’on connaît tous avec un bébé, la chaîne pourrait rapidement être dans un mauvais état.

Il est donc préférable d’offrir une chaîne plus grande que le tour du cou du bébé et réglable. Ainsi, l’enfant ne la porte que quand il est suffisamment grand pour avoir un tel bijou sans l’abîmer. Néanmoins, prenez le réflexe de lui enlever lors de certaines activités. Ainsi, s’il s’inscrit au rugby à 6 ans, évitez qu’il ne la garde quand il entre sur le terrain…

Un signe religieux ou une initiale pour le pendentif ?

La croix ou la médaille représentant une scène religieuse sont tout à fait appropriées. Si le baptême s’est inscrit dans la tradition des familles françaises et que beaucoup de catholiques non-pratiquants baptisent leurs enfants, il ne faut pas oublier la symbolique de l’événement.

La médaille peut représenter l’enfant Jésus, Marie, un ange… Si vous optez pour un tel signe sur la chaîne de l’enfant, n’oubliez pas qu’il devra la cacher lorsqu’il ira à l’école, à moins qu’il soit inscrit dans un établissement privé ou Montessori.  Tous les signes religieux sont interdits dans les écoles publiques et beaucoup de professeurs se montrent intransigeants sur ce point.

L’alternative est de choisir une lettre ou médaille personnalisé en guise de pendentif. Ainsi, l’initiale du prénom du baptisé est le choix le plus courant. Pour la médaille personnalisée, si vous optez pour cette solution, laissez libre cours à votre imagination.

Elle peut rappeler le prénom de l’enfant et sa date de naissance ou de baptême comme la gourmette. Mais, vous pouvez aussi choisir quelque chose de plus original comme les prénoms du parrain et de la marraine, des parents, voire si vous avez un peu de budget, la gravure d’une photo de famille ou de celle de l’enfant quand il était bébé ?

N’oubliez pas, il n’y a aucune règle stricte liée aux bijoux du baptême. Seules les actions du prêtre ont de l’importance sur le point de vue religieux. Les bijoux sont, quant à eux, des souvenirs qui sortent de ce cadre.